News Item

Quatre générations III

Monday, March 13, 2006

[english translation not available]

Montréal, le lundi 13 mars 2006 — Suite à une tournée européenne de 8 concerts qui l’ont mené en Suisse et en Allemagne, le Quatuor Bozzini clôt sa série montréalaise 2005-2006 avec le troisième de ses récitals intimes. Placée sous le signe de la création québécoise et canadienne, la série met en parallèle des œuvres de jeunes créateurs et de compositeurs au faîte de leur carrière. Nous retrouvons les quatre musiciens à la Chapelle Saint-Louis de l’Église Saint-Jean-Baptiste, le 6 avril 2006 à 20h00. Au programme, quatre œuvres, dont trois créations, des compositeurs André Cormier, Louis Dufort, Emily Hall et alcides lanza.

Cuarteto V (1967) de alcides lanza est une œuvre rendant hommage aux peintures de Jackson Pollock. Première pièce du compositeur à être écrite entièrement en notation graphique, la partition est visuellement attrayante dans sa simplicité apparente. L’œuvre s’accompagne de projections de la partition et a été plus souvent regardée dans le cadre d’expositions qu’écoutée dans une salle de concert. Dans le but d’obtenir des sonorités microtonales, les instuments sont accordés différemment les uns des autres. Écrites pour le Quatuor Bozzini, les trois pièces suivantes sont des créations que le Quatuor se fait un plaisir de découvrir avec le public montréalais. Le Quatuor Bozzini a fait la rencontre du compositeur André Cormier lors de l’édition 2005 du «composer’s kitchen». Il offrira en création Tammy Powder (2005), pièce utilisant un système microtonal étendu et une méthode alternative pour exprimer le temps. La pièce Sea Changes (2006) de la compositrice Emily Hall s’inspire d’un roman de Charles Dickens, The Old Curiosity Shop. Déclenché par un détail au prime abord insignifiant, la pièce se libère du motif initial contraignant et s’enrichit au fur et à mesure du déroulement de la composition. Dernière œuvre au programme, la création de Louis Dufort. Construite à partir de matériaux sonores enregistrés au préalable par le Quatuor, la pièce s’articule autour de ces sonorités en y mêlant traitement réel et improvisation.

Événements à venir

  • Salon des compositeurs, 1er mai 2006, Parisian Laundry, œuvre de Michael Osterle
  • «Composer’s Kitchen», édition 2006, du 1er au 6 mai 2006, œuvres des compositeurs étudiants
  • Concert à Cammac, 23 juillet 2006
  • Concert au Domaine Forget, 23 août 2006

Le Quatuor Bozzini

Voguant librement entre l’événement d’avant-garde et le concert traditionnel, le Quatuor Bozzini est lauréat de la «Découverte de l’Année» aux Prix Opus 2001. Profondément dévoués à la musique comme langage universel, ces quatre jeunes artistes communiquent avec ferveur leur esthétique musicale, à l’aide de musiques qui traversent le temps et l’espace; musique ancienne ou nouvelle, célèbre ou méconnue, étrange ou familière. Ils affectionnent particulièrement les collaborations avec des compositeurs de notre temps, créant entre autres des œuvres de Christian Wolff, Michael Oesterle, Malcolm Goldstein, Gerald Barry, Tom Johnson et Jean Lesage. Le premier disque du Quatuor, Portrait Montréal, a remporté le Prix Opus «Disque de l’année — Musiques moderne, contemporaine» en 2005.

Discographie

  • Portrait Montréal, collection qb, DAME, CQB 0401, novembre 2004
  • Different Trains, collection qb, DAME, CQB 0502, octobre 2005
  • Jürg Frey, string quartets, Edition Wandelweiser Records, EWR 0410, février 2006

Source: Stéphanie Bozzini — 514-272-5095 — stephanie.bozzini@sympatico.ca