Sur scène

  • Compelling music, compellingly played… a marvellous performance and clearly a definitive interpretation.
    The Bozzini Quartet and Guests (Now Hear This Festival of New Music 2017) (16 mars) et 2 autres dans Edmonton Classical Music (Canada), mars 2017
  • ***** Stars — It was quite simply a revelation, a cleansing of the ears, and played with matchless conviction and immaculate technique.
    Traces: a lecture-recital by the Bozzini Quartet (Sound Festival 2016) (28 octobre) et 1 autre dans The Scotsman (RU), novembre 2016
  • The comtemplatieve stacking of musical layers, the extremely long lyrical lines, interrupted by great silences, the tones were sometimes detained for half a minute, all in concentration brought by the musicians: it was an inexpressible and indefinable experience.
    Quatuor Bozzini (Sounds of Music 2016) (30 octobre) dans , octobre 2016
  • ***** Stars — Bozzinis have a wonderful way with his exquisite monochromes
    Quatuor Bozzini (Sound Festival 2016) (28 octobre) dans The Guardian (RU), octobre 2016
  • I believe that this is a great opportunity for any composer who wants to become the best chef in their musical kitchen.
    Atelier (Composer’s Kitchen 2015) (8 juin au 16 juin) et 3 autres dans The Sampler (RU), octobre 2016
  • The sounds are remarkably solid and compacted in the string quartet Between Blue, partly because he regularly makes the entire quartet playing the same musical line, make it sound like one instrument.
    Composer’s Kitchen (2) (Gaudeamus Muziekweek 2016, Composer’s Kitchen 2016) (8 septembre) dans Nieuwe Noten (Pays-Bas), septembre 2016
  • The piece has an intoxicating character… Oesterle brings us in a sort of daze with its repetitive patterns, thanks to the tight interplay of this excellent quartet.
    Late Night Gaudeamus Award 2016 (Gaudeamus Muziekweek 2016) (7 septembre) dans Nieuwe Noten (Pays-Bas), septembre 2016
  • This was easily the best improvisation by a large Quebec ensemble heard here in many years.
    dans All About Jazz (ÉU), mai 2016
  • Micro-variations au programme, différents réglages en cours de route… Paisible, méditatif, sensuel.
  • Ces pièces, qui ne comportent pas plus de 100 notes chacune, sont plus que des balbutiements.
  • Plusieurs ont été soufflées par l’interprétation experte faite par Angell (Thus Owls) de la poésie de Caroline Bergvall.
  • Another highlight is the Canadian Bozzini Quartet interpretations of four works for string quartet including the first one from 1933-34 where the radicality of the musical language acts as a rotary stage where tapestry — like patterns slowly get unveiled.
    Johanna M Beyer: Local — Universal (7 février) et 1 autre dans Göteborgs-Posten (Suède), février 2016
  • … sensitively and superbly played by the Canadian ensemble Quatuor Bozzini.
    7. Quatuor Bozzini: Jürg Frey (hcmf// 2015) (22 novembre) dans examiner (RU), novembre 2015
  • Virtuosic control… the Bozzini Quartet
    7. Quatuor Bozzini: Jürg Frey (hcmf// 2015) (22 novembre) dans The Guardian (RU), novembre 2015
  • … plus immersive; plus exigeante par moment, plus introspective…
    Musique de chambre (noire) (Akousma 12) (29 octobre, 30 octobre) dans Le canal auditif (Québec), novembre 2015
  • I’ve rarely seen a group of musicians look at each other with as much determined, unflappable focus. Everything about it was simply breathtaking.
    7. Quatuor Bozzini: Jürg Frey (hcmf// 2015) (22 novembre) dans 5:4 (RU), novembre 2015
  • L’ensemble à cordes, spécialisé dans les musiques actuelles et contemporaines, a témoigné de son plus grand respect pour les œuvres d’Alvin Lucier et Pauline Oliveros en les interprétant avec application et sensibilité.
  • The Bozzini Quartet’s care and precision was essential to the execution of the piece; the subtleties of the work were perceptible due to their exact microtonal tuning and synchronous ensemble playing. The quartet confronted the challenges of this music with confidence, their dedication to the work evident in their effort to bring these acoustic phenomena to fruition.
    Alvin Lucier: Small Waves (Suoni Per Il Popolo 2015) (7 juin) dans Bachtrack, juin 2015
  • … la volonté de décomposer certains gestes […], de les détourner […], nous sensibilise à la production même du son, à ses infimes caractéristiques, à ses multiples possibilités aussi, mais nous ramène surtout à l’essence même de ce que les anciens appelaient l’harmonie des sphères.
    Musique d’art pour quintette à cordes (Montréal / Nouvelles Musiques 2015) (5 mars) dans Clavier bien tempéré (Québec), mars 2015
  • Contact; Vault (1997), by the very talented Canadian composer, Martin Arnold was an intensely moving composition
    Roulette / Interpretations: String Noise; Quatuor Bozzini (29 janvier) dans Huffington Post (ÉU), février 2015
  • … alert and physically strong interplay…
  • The superb performance gave rich nuances to the piece’s slight fluctuations.
    Morton Feldman Piano and String Quartet (Japon — Automne 2014) (11 septembre) et 2 autres dans On Stage (Japon), septembre 2014
  • They took to the physicality of this piece perfectly, as they did to the Kagel quartets as well, both similarly concerned with the line beyond live music and performance art.
    Women Box (Tête à Tête Opera Festival 2014) (7 août, 8 août) dans I Care if You Listen (ÉU), août 2014
  • Il s’agissait donc de haute performance pour public averti.
    John Cage: les quatuors à cordes (Salon qb 2014) (22 avril) et 1 autre dans Montréalistement (Québec), avril 2014
  • … une programmation moderne riche en couleurs, en textures, en sonorités et des moments puissants, enlevés ou méditatifs, d’une musicalité profonde.
    John Cage: les quatuors à cordes (Salon qb 2014) (22 avril) et 1 autre dans La Scena Musicale (Québec), avril 2014
  • … les grandes collaborations artistiques créent des grandes choses.
    Marleau fête Gougeon (Série Hommage Denis Gougeon) (24 mars) dans Montréalistement (Québec), mars 2014
  • Each sound travelled through the audience, giving them unrivalled access to the sound of the quartet.
    Quatuor Bozzini (Bristol New Music 2014) (22 février) dans Lizzy Barnes Music Blog, mars 2014
  • … it was a gorgeous performance.
    Quatuor Bozzini (Bristol New Music 2014) (23 février) dans 5:4 (RU), février 2014
  • … the more we listened, the more compellingly beautiful and infinite these meditations became.
    Dark Music Days (1 février) dans The Arts Desk (RU), février 2014
  • Clementi’s peculiar genius we are familiar with, but Jeney’s is still astonishing, like a surpremely sensitive and skilful Bach of our own time.
    To point out counterpoint (Ny Musik — Printemps 2014) (4 février) dans Borås Tidning (Suède), février 2014
  • This project had a huge impact on my aesthetic and working method and I am so incredibly privileged to have had the opportunity to work with such a class act as the Bozzini Quartet
    Atelier (Composer’s Kitchen 2013, hcmf// 2013) (17 novembre au 20 novembre) dans seanlclancy (RU), décembre 2013
  • It is there, in the total uncertainty, that the great mystic takes place, and in Hallnäs’ piece it does so, not only mystically but also magically. The rest was to be found in the exquisite playing of Canadian Stéphanie.
    Stéphanie Bozzini (Ny Musik — Automne 2013) (12 novembre) dans Borås Tidning (Suède), novembre 2013
  • The Bozzini Quartet is a separate but remarkably sympathetic ensemble, with a deeply held understanding of this constellation of practices that comes through in every note.
    Wandelweiser + Bozzini: Immerson 5, I (Suoni Per Il Popolo 2013, Wandelweiser à Montréal) (14 juin) et 5 autres dans sound expanse (ÉU), juillet 2013
  • The combination of discipline, great technique, and a genuine interest in taking this music on its own terms was remarkable from each of the members of the Bozzini Quartet and from Philip Thomas.
    Salon qb II (Salon qb 2013) (18 avril) et 1 autre dans sound expanse (ÉU), juillet 2013
  • Profondément stimulant
    Wandelweiser + Bozzini (Suoni Per Il Popolo 2013, Wandelweiser à Montréal) (17 juin) dans Clavier bien tempéré (Québec), juin 2013
  • I’m just back from two fabulous weeks in Montréal where I was a participant in the Bozzini Quartet’s Composer’s Kitchen…
    Atelier (Composer’s Kitchen 2013) (21 avril au 27 avril) dans seanlclancy (RU), mai 2013
  • Lors de la 9e édition de leur Composer’s Kitchen, le Quatuor Bozzini invitait hier les curieux à entrer dans l’antre de la création, à humer ce qui bouillonnait dans le chaudron, en proposant quatre pièces de jeunes compositeurs.
    Concert (Composer’s Kitchen 2013) (27 avril) dans Clavier bien tempéré (Québec), avril 2013
  • What’s the last concert where all the composers were new to you?
    Salon qb I (Salon qb 2013) (17 avril) dans The Gazette (Québec), avril 2013
  • Quatuor Bozzini are more experimental… Maybe maverick is a little (better).
    21. Quatuor Bozzini (hcmf// 2012) (22 novembre) dans The Wire (RU), février 2013
  • Other far-out explorations were engaged in by Canada’s Quatuor Bozzini.
    21. Quatuor Bozzini (hcmf// 2012) (22 novembre) dans The Irish Times (Irlande), novembre 2012
  • … the prize for the weirdest noise produced at the year’s festival was probably taken by Quatuor Bozzini, who played Simon Steen-Andersen’s String Quartet No 2 with masking tape on their bows.
    21. Quatuor Bozzini (hcmf// 2012) (22 novembre) dans The Guardian (RU), novembre 2012
  • … one of the world’s great new-music quartets…
    21. Quatuor Bozzini (hcmf// 2012) (22 novembre) dans The Telegraph (RU), novembre 2012
  • Four 4 fut un hommage émouvant à un Grand
    Open Music (16 novembre) dans Kronen Zeitung (Autriche), novembre 2012
  • Le Quatuor Bozzini joua (le Cage) en grand connaisseur et avec un sens raffiné du son.
    Open Music (16 novembre) dans Kronen Zeitung (Autriche), novembre 2012
  • La relation entre les musiciens, le danseur et la chorégraphie est belle, juste et fragile.
    Une idée sinon vraie… (24 octobre, 25 octobre, 26 octobre) dans Le Devoir (Québec), octobre 2012
  • La nouvelle chorégraphie de Marc Boivin se nourrit de la musique d’Ana Sokolović, du Quatuor Bozzini et de la commedia dell’arte.
    Une idée sinon vraie… (24 octobre, 25 octobre, 26 octobre) dans Le Devoir (Québec), octobre 2012
  • To the sounds of jagged strings, he swung his arms wildly. His choreography was not about trying to make beautiful body lines, but about showing mood and personality changes.
    Une idée sinon vraie… (24 octobre, 25 octobre, 26 octobre) dans The Gazette (Québec), octobre 2012
  • Le public doit s’attendre à un questionnement intéressant. La mise en scène est simple mais ingénieuse et la musique d’Ana est évocatrice.
    Une idée sinon vraie… (24 octobre, 25 octobre, 26 octobre) dans La Scena Musicale (Québec), octobre 2012
  • No other ensemble could repeat the Bozzinis interpretation, with its thousand colours, all grey, as a critic wrote about their special qualities.
    Bozzinikvartetten — Tid med och utan mått (Ny Musik — Automne 2012) (9 septembre) dans Borås Tidning (Suède), septembre 2012
  • The movements of the lines completed the experience and gave it hallucinatory or at least hypnotic qualities. Was it a transparent angel which glided through the room? The way the Bozzini Quartet played, time was repealed by an infinite beauty.
    Terry Jennings — Frusna ögonblick (Ny Musik — Automne 2012) (8 septembre) dans Borås Tidning (Suède), septembre 2012
  • Take the Bozzini Quartet, add six young composers, season with two mentors and stir it all together in Montréal for a tantalising menu of contemporary music-making.
    Concert (Composer’s Kitchen 2012) (28 avril) dans Gramophone (RU), mai 2012
  • À l’égard de cette notion de vulnérabilité dans le travail, le Quatuor Bozzini est implacable, et c’est peut-être ce qui, si l’on se penche sur leur histoire, les caractérise le plus fidèlement en tant qu’artistes contemporains.
    Ange noir / Black Angel (1 juin, 2 juin, 2 juin, 3 juin) dans Circuit (Québec), mai 2012
  • … l’aventure du Quatuor Bozzini dans cette audacieuse création théâtralo-musicale est typique de son habituelle hardiesse dans l’engagement quand il s’agit d’explorer l’infini cosmos du quatuor à cordes contemporain.
    Ange noir / Black Angel (1 juin, 2 juin, 2 juin, 3 juin) dans Circuit (Québec), mai 2012
  • Such a problem (and its various solutions) only arises from the experience of working through the piece, for which the Kitchen is an invaluable project.
    Concert (Composer’s Kitchen 2012) (28 avril) dans hcmf// (RU), avril 2012
  • Le Quatuor Bozzini s’est révélé un complice idéal, transmettant la profondeur de la partition, l’intimité dans le traitement des timbres et un lyrisme non dépourvu d’une certaine sombreur.
    Thomas devant la fontaine éteinte (27 janvier) dans Clavier bien tempéré (Québec), janvier 2012
  • … impeccablement interprétée par le Quatuor Bozzini
    Ange noir / Black Angel (1 juin, 2 juin, 2 juin, 3 juin) dans Clavier bien tempéré (Québec), juin 2011
  • … donne une œuvre hybride, inventive, profonde dans les thèmes qu’elle aborde.
    Ange noir / Black Angel (1 juin, 2 juin, 2 juin, 3 juin) dans Le Devoir (Québec), mai 2011
  • Le mensonge et l’identité, une métaphore musicale où libertés individuelles et harmonie font bon ménage.
    Le mensonge et l’identité (Montréal / Nouvelles Musiques 2011) (21 février) dans Le Lien multimédia (Québec), février 2011
  • Marlowe S., was written for the Bozzinis… music for string quartet has always been full of dramatic confrontations between these four instruments, bound together like partners in a marriage, but only in a Jennifer Walshe quartet would the cellist pull a gun on one of the violinists.
    2. Quatuor Bozzini (hcmf// 2010) (19 novembre) dans The Guardian (RU), novembre 2010
  • À travers une argumentation silencieuse, d’une sereine précision, réfléchie et intense, il se dresse contre un monde assourdissant.
    Oh ton — Förderung aktueller Musik (12 mai) dans Nordwest-Zeitung (Allemagne), mai 2010
  • … bewundernswert war die eiserne Disziplin mit der das Quatuor Bozzini die scheinbar endlosen Klangflächen fest und stabil hielt…
    Quatuor Bozzini (MaerzMusik 2009) (28 mars) dans Klassik.com (Allemagne), mars 2009
  • … davantage de satisfactions: Un concert du Quatuor Bozzini, impliqué dans une Trance du compositeur canadien Paul Frehner, et précis dans le 3e quatuor de René Koering, mais qui régale surtout par la Grande Fugue de Beethoven — une véritable fontaine de jouvence et de modernité — et par un somptueux quatuor du compositeur québécois Walter Boudreau
    Les figures du siècle (15 mars, 22 mars) dans altamusica.com (France), mars 2009
  • L’intégrale des Quatuors à cordes de John Cage, […] traversé avec conviction par notre prodigieux Bozzini.
    John Cage: les quatuors à cordes (9 février) dans La Presse (Québec), décembre 2008
  • … enterprising and gifted…
    James Tenney 1 — In a Large, Open Space (hcmf// 2008) (24 novembre) et 2 autres dans The Observer (RU), décembre 2008
  • … performed at their very best by the Bozzini Quartet
    Portrait Aldo Clementi (22 novembre) dans Borås Tidning (Suède), novembre 2008
  • One must congratulate the Quatuor Bozzini on their total commitment to exploring the world of new music on our behalf. It may be many years before concerts like these become less of a puzzle and more of a treat. So be it, and more power to the Bozzini.
    Quatuor Bozzini (Festival international de musique de chambre d’Ottawa 2008) (5 août) dans Showtimemagazine.ca (Canada), août 2008
  • … a remarkably distinct evening of music.
    Quatuor Bozzini + Malcolm Goldstein (Suoni Per Il Popolo 2008) (3 juin) dans Panpot (Québec), juin 2008
  • La soirée «Cage» du Quatuor Bozzini fut magique. La salle Tanna Schulich de McGill, idéale pour ce genre de concerts, était presque remplie par un public très attentif. Du Cage joué avec amour, et reçu de la même façon.
    John Cage: les quatuors à cordes (9 février) dans The Gazette (Québec), février 2008
  • L’exploit — car c’en fut un — avait attiré 125 personnes.
    John Cage: les quatuors à cordes (9 février) dans La Presse (Québec), février 2008
  • Dans le monde tel qu’on le connaît aujourd’hui, il n’est peut-être pas étonnant que des artistes de toutes disciplines cherchent à y apporter un sens de la beauté la plus pure […] C’est du moins comment je perçois le choix artistique que fait le courageux et habile Quatuor Bozzini, qui semble rejeter toute forme d’ornementation pour se concentrer sur la quintessence musicale. […] Les habitants de Borås ont une grande chance de pouvoir entendre une expérience artistique et esthétique des plus signifiantes et, finalement, des plus réussies.
    Quatuor Bozzini (Ny Musik — Automne 2007) (8 octobre) et 1 autre dans Borås Tidning (Suède), novembre 2007
  • Le Quatuor Bozzini force le respect autant par la compréhension qu’il a de la musique qu’il interprète que par l’enthousiasme qu’il met à la jouer.
    Music Toronto (1 novembre) dans Showtimemagazine.ca (Canada), novembre 2007
  • Le Bozzini a choisi ce répertoire… il le défend avec un zèle qui force l’admiration.
    New Simplicity (20 octobre) dans La Presse (Québec), octobre 2007
  • La dernière composition de Tenney, Arbor Vitae, une commande du Quatuor Bozzini, fut jouée avec une musicalité intense doublée d’une immense sensibilité.
    Quatuor Bozzini (10 décembre) dans Musicworks #97 (Canada), mars 2007
  • … it bordered on the sublime.
    Rikskonserter (Ny Musik — Printemps 2007) (7 février) dans Borås Tidning (Suède), février 2007
  • [in Brahms’ Quartet in B Flat Major opus 67] the quartet succeeded remarkably well in bringing out the transparency of sound and to let the melodic material move freely between the four voices… Warm applause will follow the musicians on their eight concerts tour.
    Rikskonserter (29 janvier) dans Uppsala Nya Tidning (Suède), janvier 2007
  • Il y eut aussi de grands moments […] le remarquable Quatuor Bozzini, avec de simples glissandos, a offert des instants de pure spontanéité musicale, que ne laissaient pas soupçonner les caractéristiques annoncées de la pièce (Gradients of Detail de Chiyoko Szlavnics). Une énigme de vingt minutes pour l’oreille qui, à aucun moment, ne relâcha son écoute.
    Berliner Festspiele: MaerzMusik (18 mars) dans Positionen #66 (Allemagne), mai 2006
  • …(les 3 œuvres) reçurent des exécutions absolument magistrales de la part du Bozzini…
    La Quadrature du cercle (17 janvier) dans La Presse (Québec), janvier 2006
  • Ces compositeurs ont une chance extrême de pouvoir compter sur un quatuor aussi impliqué, sûr et imaginatif que le Quatuor Bozzini, qui évolue au top-niveau international en la matière.
    La Quadrature du cercle (17 janvier) dans Le Devoir (Québec), janvier 2006
  • Le Quatuor Bozzini a présenté un concert fabuleux!
    Quatuor Bozzini (Montréal / Nouvelles Musiques 2005) (5 mars) dans Musicworks #92 (Canada), juin 2005
  • Un concert dédié à l’œuvre de Tenney par des spécialistes — le Quatuor Bozzini — qui l’a interprété avec un engagement total.
    James Tenney — 70 ans (11 novembre) dans Los Angeles Times (ÉU), novembre 2004
  • Dans le monde, le Quatuor Bozzini, d’origine germano-canadienne, est un de ceux que je préfère.
    Quintets (Ny Musik — Automne 2004) (3 octobre) et 2 autres dans Borås Tidning (Suède), novembre 2004
  • … and the phenomenal Bozzini Quartet from Canada is leading us into the mountains. The end of [Charles Ives] second quartet is named “Call of the Mountains”. Here the music reaches its limits…
    Maerzmusik — Berliner Festspiele (21 mars) dans Die Zeit (Allemagne), avril 2004
  • … souple dans son rendu de texte, le Bozzini, fait ressortir un lyrisme personel… On va aller le revoir en concert pour partager avec lui le mûrissement qu’il apportera à cet art.
    Concert de saison II: Hiver (15 janvier) dans Le Devoir (Québec), janvier 2004
  • Quel beau cadeau! […] Et quelle interprétation lumineuse! […] Nous avons ici un quatuor de rêve!
    Quatuor Bozzini (9 décembre) dans Borås Tidning (Suède), décembre 2003
  • … with this group performing, (Koan from James Tenney) will likely feel like the heavens opening… What a gift we received with (Jurg Frey’s) second quartet… And what glowing playing!
    Quatuor Bozzini (9 décembre) dans Borås Tidning (Suède), décembre 2003
  • Il est assez ironique que, dans une programmation élaborée par un ensemble spécialiste des nouveaux médiums, la plus grande récompense musicale vienne d’un quatuor à cordes…
    Quatuor Bozzini (4 décembre) dans The Irish Times (Irlande), décembre 2003
  • … cette formation, tranquillement, est en train de s’imposer comme lieu ardent de la musique vivante ici. Après la qualité de ce qu’il a présenté qui n’a d’égale que celle dont ces instrumentistes jouent, les deux prochaines années au TLC s’annoncent provocatrices de tournants dans le paysage musical de qui n’a froid ni au yeux, ni aux oreilles.
    Événement Wandelweiser, II (12 septembre) dans Le Devoir (Québec), septembre 2003
  • … lors de l’écoute, l’oreille s’émerveille de se sentir si intimement transportée.
    Quatuor Bozzini (Festival international du Domaine Forget 2003) (27 août) dans Le Devoir (Québec), août 2003
  • C’est avec grâce que le Quatuor Bozzini a clôturé le 47th annual Slee Beethoven Cycle.
    Quatuor Bozzini (30 mai) et 1 autre dans The Buffalo News (ÉU), juin 2003
  • Le son du quatuor était de toute beauté, homogène et visant la transparence.
    Quatuor Bozzini (10 mai) dans Rheinische Post (Allemagne), mai 2003
  • … le Bozzini a gardé toute sa transcendance pour la très difficile pièce de Luigi Nono… La grâce y trouve peu à peu son chemin par les quatre interprètes penchés sur leur ouvrage. À tous, bravissimi!
    Un tryptique intimiste (Montréal / Nouvelles Musiques 2003) (10 mars) dans La Presse (Québec), mars 2003
  • The Bozzini Sting Quartet from Canada offered a programme which juxtaposed Wolff’s Exercises out of Songs and Gerald Barry’s 1998. This was an inspired bit of programming, presenting the work of composers whose refractions of their chosen material produced some momentarily similar gestural outcomes. 1998 is possibly Barry’s most rigorously unyelding composition.
    Quatuor Bozzini (hcmf// 2002) (25 novembre) dans The Irish Times (Irlande), décembre 2002
  • With the Bozzini Quartet’s assured performance of Christian Wolff’s 1974-6 ‘Exercises Out of Songs’, a patchwork quilt of rhythmic variations on folk themes from a wide range of quasi-political sources, the Old Masters of modern music were painting patterns of a complexity and technical mastery to put their disciples to shame.
    Quatuor Bozzini (hcmf// 2002) (25 novembre) dans The Observer (RU), décembre 2002
  • The Bozzini String Quartet is one of those groups which gets its teeth into music. Quiet or loud, fast or slow, these Canadian musicians play with compelling engagement.
    Mostly Modern Series (28 novembre) dans The Irish Times (Irlande), novembre 2002
  • The players’ individual intelligences, combined with their well-honed interactive abilities, provided a synergy that elevated each moment of the performance to a “truest possible” experience of music.
    Quatuor Bozzini (2 mai) dans Musicworks #84 (Canada), septembre 2002
  • … le Bozzini apporte une jeune et stimulante fraîcheur d’accent à Beethoven, en plus de bien suivre le texte, y compris les reprises et le retour du menuet ‘un peu plus rapide’, tel qu’indiqué.
    Quatuor Bozzini (Festival de Lanaudière 2002) (1 juillet) dans La Presse (Québec), juillet 2002
  • L’exécution fut précise, le solo de Clemens Merkel convaincant… L’entrée en matière est furieuse… Les dynamiques surprennent et, de fff à ppp, permettent aux interprètes de briller là aussi. Le Quatuor no 3 de Wolfgang Rihm a permis aux cordistes d’atteindre un moment de grâce.
    Quatuor Bozzini (14 avril) dans La Presse (Québec), avril 2002
  • Les chuchotements furtifs des musiciennes achèvent de construire une atmosphère empreinte de mystère… Une soirée de haut calibre…
    Quatuor Bozzini (11 mai) dans Voir (Québec), mai 2001
  • The Bozzini Quartet… developed a concentrated creative energy… sound after sound a breathing, light and mysterious world full of shining details.
    Quatuor Bozzini (4 mai) et 2 autres dans Aargauer Zeitung (Suisse), mai 2001