Biographie

Emily Hall

  • Moncton, Nouveau-Brunswick, Canada, 1976
  • Compositrice • Interprète (clavecin)

Emily Hall est née à Moncton au Nouveau-Brunswick où, à l’âge de six ans, elle commença l’étude du piano. Elle a aussi étudié au Royal Conservatory of Music en Ontario. Elle a ensuite complété son baccalauréat en interprétation (piano) et en composition à l’Université de Mount Allison, où, en 1999, elle a dirigé 24 musiciens exécutant sa musique de chambre et sa musique vocale. Sa musique a été jouée par des ensembles et des musiciens tels Arraymusic, l’ensemble de percussion de McGill, l’ensemble Synapse, le groupe du studio électronique de musique de McGill (GEMS), Derek Oger, Kinza Tyrrell, l’ensemble contemporain de musique de McGill, Kristie Ibrahim, Julieanne Klein, Marie-Hélène Breault, et Catherine Meunier. En 2002, elle était la compositrice pour New Directions in Chamber Music, un projet associé à la fois à McGill et à Concordia, et soutenu par le Fond Québécois de la Recherche sur la Société et la Culture. Cette recherche multidisciplinaire a impliqué la participation de musiciens, d’informaticiens, d’auteurs et d’artistes visuels. Emily a continué avec l’édition 2003-2004, aboutissant à un drame pour soprano, percussions, et acoustique hexaphonique. Il a été présenté en première au festival Jusqu’aux oreilles. Emily a obtenu une maîtrise en composition à l’Université McGill. Sa thèse, Inside is the Sky, pour mezzo-soprano et orchestre de chambre, inclut le texte de la poète canadienne Lorna Crozier. Bien qu’elle n’ait pas encore été exécutée, cette œuvre a obtenu le deuxième prix au concours Godfrey-Ridout de la Fondation SOCAN, 2005. Emily Hall est également active comme critique, traductrice et conseillère éditoriale pour Musicworks, revue sur l’exploration sonore. Ses prochains projets incluent une composition pour chorale (Viva Voce) ainsi que des compositions électroacoustiques et pour orgue pour la résidence d’artistes Stadtmühle Willisau en Suisse.

[iv-06]