Biographie

Fabrice Marandola

  • France, 1972
  • Interprète (percussions)

Fabrice Marandola reçoit en 1997 le Diplôme de Formation Supérieure en percussion du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMD) dans la classe de Jacques Delécluse. Il est actuellement professeur de percussion à l’Ecole de Musique Schulich de l’université McGill de Montréal et co-directeur de l’Ensemble de Percussion McGill, après avoir exercé dans les CNR de Grenoble et d’Angers et au CNSMD de Paris (Formation à l’enseignement). Il est également professeur invité à la Crane School of Music de Potsdam (State University of New-York) depuis septembre 2006.

Une large part de son activité musicale est consacrée à la musique contemporaine; il collabore tout particulièrement avec le compositeur français Arnaud Petit dont il a créé plusieurs œuvres. Le disque «Chants…» qu’il a enregistré avec Les Jeunes Solistes a obtenu le «Grand prix 2003» de l’Académie du disque Charles Cros. Il reste également très attaché à la pratique orchestrale et a participé à de nombreux concerts avec les orchestres de Radio France de 1998 à 2005 (Orchestre National de France, Nouvel Orchestre Philharmonique de Radio France).

Depuis son arrivée à Montréal, il a joué avec le Nouvel Ensemble Moderne et l’ensemble Kore. Il a récemment fondé le duo Akrostick avec la percussionniste Kristie Ibrahim ainsi que le nouvel ensemble à percussion en résidence à l’Université de Montréal, Sixtrum.

Parallèlement à sa carrière de musicien, Fabrice Marandola mène des recherches en ethnomusicologie. Titulaire d’un doctorat, il est membre du laboratoire de recherche Langues-Musiques-Sociétés (CNRS /Paris V, France) et a notamment publié en collaboration trois disques sur les musiques traditionnelles du Cameroun (collections Inédit et Ocora/Radio France). En 2007, il a intégré le Centre Interdisciplinaire de Recherche en Musique, Médias et Technologie (CIRMMT) de Montréal dont il co-dirige l’axe de recherche «Expanded musical practice».

[ix-13]