Biographie

Maxime McKinley

  • Sherbrooke, Québec, 1979
  • Compositeur • Auteur

Maxime McKinley a étudié la composition avec Michel Gonneville et Isabelle Panneton à Montréal, avant de se perfectionner à Paris auprès de Martin Matalon. Il a reçu le Prix d’Europe de composition (2009), onze prix au Concours des jeunes compositeurs de la Fondation SoSOCANcan (entre 2003 et 2011), ainsi que le Prix collégien de musique contemporaine (2011). Sa pièce Hommage à Louis C. Tiffany, commandée par la Fondation Arte Musica pour l’inauguration de la Salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal, fut nominée aux Prix Opus dans la catégorie «Création de l’année» (2013). Ses œuvres ont été jouées au Québec, ailleurs au Canada, aux États-Unis, au Mexique et en France, notamment par l’Ensemble contemporain de Montréal, l’Esprit Orchestra, l’Orchestre symphonique de Montréal, le New Music Concerts, le Trio Fibonacci, et par des solistes tels que Julie-Anne Derome, Jérôme Ducharme, Matthias Maute et Matan Porat. Il est membre du comité artistique de la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) et du conseil national de la Ligue canadienne des compositeurs (LCC). Ses textes ont paru au Québec et en France, entre autres dans la revue Circuit, musiques contemporaines, dont il est maintenant membre du comité de rédaction, après en avoir été le directeur administratif et le secrétaire de rédaction (2010-2012). Il est présentement compositeur en résidence à la Chapelle historique du Bon-Pasteur.

[iv-13]