Biographie

Jennifer Walshe

  • Dublin, Irlande, 1974
  • Compositrice • Interprète

Jennifer Walshe étudie la composition avec John Maxwell Geddes au Royal Scottish Academy of Music and Drama, puis avec Kevin Volans à Dublin et Amnon Wolman à la Northwestern University de Chicago, où elle a obtenu en 2002 un diplôme de doctorat en composition. En 2003-04, elle est boursière de la Akademie Schloss Solitude de Stuttgart. Invitée par le DAAD Berliner Künstlerprogramm, elle réside à Berlin de 2004 à 2005. En 2007, alors compositrice en résidence au South Dublin County pour In Context 3, elle reçoit une bourse de la Foundation for Contemporary Arts de New York. En 2008, elle est lauréate du Praetorius Music Prize for Composition. Ses œuvres sont interprétées en Europe, aux États-Unis et au Canada par de nombreux ensembles reconnus et elle a réalisé plusieurs commandes pour des festivals, des ensembles et des radios parmi les suivants: Westdeutscher Rundfunk (WDR), Sudwest Rundfunk (SWR), Internationales Musikinstitut Darmstadt, Musik der Jahrhunderte, Huddersfield Contemporary Music Festival, Dresdner Tage der zeitgenössischen Musik, Wien Modern, Irish Chamber Orchestra, Crash Ensemble, Project Arts Centre, National Concert Hall (Irlande). Jennifer Walshe a remporté le Kranichsteiner Musikpreis de l’Internationale Ferienkurse für Neue Musik de Darmstadt (2000), reçu le premier prix du concours de la SCI/ASCAP Commission (New York, 2002) et fait partie des compositeurs sélectionnés pour le prix Gaudeamus, en 2002 et 2003. En 2003-04, elle est compositrice en résidence à la National Sculpture Factory à Cork. Boursière du Schloss Solitude (Stuttgart, 2003), elle est compositrice en résidence du DAAD de Berlin pour la saison 2004-05. Jennifer Walshe est également une chanteuse se spécialisant dans nombre de techniques et a interprété ses propres œuvres dans plusieurs importants festivals. En tant qu’improvisatrice, elle se produit régulièrement avec des musiciens aux États-Unis et en Europe et forme un duo, le Ma La Pert, avec Tony Conrad. Parmi ses récentes activités, elle participe au Grúpat, un collectif d’artistes, sous l’identité multiple de ses neuf alter egos (chacun membre du collectif), qui créent des installations, des partitions graphiques, des films, des photos et des sculptures. Le critique Michael Dervan, du Irish Times dit d’elle qu’elle est dans doute la voix la plus originale à sortir de l’Irlande depuis ces 20 dernières années.

[i-10]