Nouvelle

Le mensonge et l’identité

Jeudi 8 mai 2008

Montréal, le 8 mai 2008 — C’est le jeudi 3 juin, à la Sala Rossa, que les amateurs de musique nouvelle pourront assister à la première montréalaise de Le Mensonge et l’Identité, un projet commandé par le Quatuor Bozzini et la Deutschlandfunk (Cologne) aux compositeurs interprètes et improvisateurs chevronnés Jean Derome et Joane Hétu. La pièce pour quatuor à cordes — avec paroles, mouvements, improvisation et diffusion sur bandes électroniques — a été créée en avril dernier au Festival «Forum Neue Musik» de la radio allemande. Le concert du 3 juin présentera également deux oeuvres du compositeur et violoniste Malcolm Goldstein, A New Song of many faces for In These Times pour quatuor et Hardscrabble Songs pour violon, qui sera jouée par Goldstein lui-même.

Le mensonge et l’identité — Quatuor Bozzini et Jean Derome (bande) et Joane Hétu (bande)

Le mensonge et l’identité est un «jeux multiple de perceptions et de perspectives» (Egbert Hiller)

Il a fallu une année de collaboration entre les deux improvisateurs experts et le quatuor spécialisé en musique de création pour construire une œuvre d’envergure présentée dans cet important festival européen de musique nouvelle. L’œuvre devait répondre à la question des organisateurs allemands, qui n’ont pas eu peur de plonger dans les profondeurs de la réflexion philosophique: Comment définir aujourd’hui l’humanité? L’avant-garde peut-elle apporter de nouvelles idées, de nouvelles manières de comprendre ces différents problèmes? Que pouvons-nous dire en tant qu’artistes à propos de la guerre, du terrorisme, de l’impérialisme, des conflits ethniques? Comment répondre à ces questions pour le moins troublantes? Avec, d’abord, un titre évocateur, Le mensonge et l’identité, et aussi avec une bonne dose de questionnement sur le quatuor à cordes comme microcosme social.

Mission réussie, car, selon le critique allemand Egbert Hiller, «ce quatuor suggère la fragilité et la vulnérabilité de systèmes supposément stables… il met continuellement en scène la relation entre l’individu et la société…».

La passion de la création

Depuis sa fondation à Montréal, en 1999, le Quatuor Bozzini œuvre dans les domaines des musiques nouvelle, contemporaine, expérimentale et classique et a réalisé de nombreuses commandes et créations. Du concert traditionnel au spectacle d’avant-garde, il présente une trentaine d’événements par année incluant une série montréalaise de concert, son atelier pour la relève musicale et des tournées en Europe et en Amérique. Récipiendaire du Prix Opus «Rayonnement à l’étranger 2006-07», le Quatuor Bozzini offre des prestations brillantes et rigoureuses, dans une atmosphère recueillie et toujours inspirante. La collaboration avec des musiciens et des compositeurs de tous horizons est au cœur de sa recherche artistique: la soirée du 3 juin en est un exemple éclatant.

Jean derome

L’un des musiciens les plus actifs et les plus éclectiques de la scène canadienne des musiques créatives, Jean Derome est aussi l’un des rares à s’être mérité l’estime et la reconnaissance d’un public élargi. Par ses grands projets de musique actuelle, ses compositions, son travail d’improvisateur, ses groupes de jazz et ses musiques pour le cinéma et le théâtre, Derome s’est imposé comme l’une des forces créatrices majeures du Québec et d’ailleurs. Il a en effet partagé la scène avec de nombreuses figures internationales, dont Fred Frith, Lars Hollmer, Louis Sclavis et Han Bennink. Il se produit régulièrement partout au Canada, aux États-Unis et en Europe. Saxophoniste et flûtiste chevronné et innovateur, il est aussi un compositeur à la touche reconnaissable entre toutes. Sensible et puissante, sa musique est souvent empreinte d’un humour qui rend sa complexité plus invitante.

Joane hétu

Depuis 1995, les concerts de musique improvisée occupent une place prépondérante dans le parcours musical de la chanteuse, saxophoniste et compositrice Joane Hétu. Ses techniques uniques et son jeu de saxo hachuré et cru en font une improvisatrice redoutable, à l’identité forte. Sa musique a le pied gauche bien ancré dans l’émotion et le pied droit fermement planté dans l’atavisme de la pensée primitive. Elle aime créer des situations où plusieurs disciplines artistiques se rencontrent et interagissent ensemble. Joane Hétu est également membre du regroupement de producteurs indépendants Ambiances Magnétiques depuis 1985, codirectrice de la compagnie de concerts Productions SuperMusique depuis plus de vingt-cinq ans et présidente de la maison de distribution de disques DAME qu’elle a fondée en 1991, avec un catalogue de plus de 450 disques de musique actuelle. Sa discographie compte une quinzaine d’enregistrements sur disque

Malcolm golsdtein

Né à New York en 1936, le compositeur, violoniste et improvisateur, Malcolm Goldstein est actif dans le milieu de la musique actuelle et de la danse depuis le début des années 1960. À cette époque, il faisait partie du Tone Roads Ensemble, du Judson Dance Theater et du Experimental Intermedia Foundation à New York. Malgré une formation en violon classique, il s’est principalement consacré à l’improvisation libre (On a dit qu’avec sa pièce Soundings, Goldstein avait «ré-inventé» la façon de jouer du violon) ainsi qu’à l’improvisation plus structurée et composée. Plusieurs compositeurs tels John Cage et Ornette Coleman, ont écrit des pièces pour lui. Depuis la fin des années 1970, il a fait de nombreuses tournées en Amérique du Nord, en Europe et au Japon.

— 30 —

Source: Quatuor Bozzini www.quatuorbozzini.ca
Relationniste: Louis Allard 514-845-4046 ou 514-729-1286

Le Quatuor Bozzini remercie le Conseil des Arts du Canada, le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts de Montréal et la Deustchlandkunk-Cologne pour leur soutien précieux à ce projet.