Œuvre

Daydream Mechanics V (2001)

Michael Oesterle

quatuor à cordes

Commande: Quatuor Bozzini

Création

Exécutions

Notes de programme

L’expression «Daydream Mechanics» s’inspire librement du titre de l’ouvrage Mécanique jongleuse de la poétesse québécoise Nicole Brossard. Cette pièce est la cinquième d’une série d’œuvres du même nom dont le matériau de base est fourni par des moyens mécaniques. Le quatuor évoque ici les aventures de l’enfant confronté à la cour arrière qui, comme toute géographie inexplorée, lui semble remplie de possibilités inquiétantes. C’est alors un véritable défi que pose ce terrain cultivé aux manœuvres maladroites du jeune enfant qui l’explore.