Œuvre

Exécutions

Notes de programme

«Vault» est le nom de la longue mélodie qui constitue la plus grande partie du matériau de base de contact;vault. Il s’agit d’un autre mot portant diverses définitions qui peuvent sembler en opposition. Dans ce cas-ci, nous avons un enfermement et une action: une chambre cachée pour y enfouir un objet et l’action de se propulser par dessus une clôture.

Je ne mets pas ces concepts en opposition; j’aime qu’une chose confinée, interne, (que l’on doit regarder de près, avec une attention minutieuse) soit le lieu duquel une diversité de lignes de fuite émerge en suggérant des associations d’idées délirantes, activées par l’auditeur et qui rebondissent à travers l’expérimentation de la pièce.

Le «contact» du titre peut donner place à de nombreuses interprétations, mais en l’occurrence, je pensais surtout à ce nom en rapport à la manière dont un musicien produit un son, la façon dont il entre en contact avec son instrument. Il s’agit d’une notion essentielle à ma composition puisque j’ai essayé d’y réinventer le quatuor à cordes, de le travestir en un étrange amalgame d’instruments distincts, calmes, rusés, et sûrement merveilleux.