Œuvre

Lamento V (2004)

Wolfgang Heiniger

quatuor à cordes et support

Commande: Quatuor Bozzini

Notes de programme

Évidemment, ce qui frappe dans Lamento V, c’est surtout l’instrumentation. L’opposition du quatuor à cordes d’un côté et de l’électronique réduite de l’autre est nette et crée la possibilité de contours marqués. Parfois clairement à l’avant-plan et parfois dans un rôle de coloriage subtil du son des cordes, les sons électroniques et électromécaniques sont là pour placer la musique sous un autre éclairage, la faire entendre dans une autre perspective. Le petit tambour du reste joue vraiment tout seul: un bras frappe de l’intérieur contre la peau du tambour.