Biographie

Depuis sa fondation à Montréal en 1999, le Quatuor Bozzini œuvre dans les domaines des musiques nouvelle, expérimentale et classique. Ensemble radicalement contemporain dans un milieu en extrême effervescence, il cultive le sens du risque et emprunte résolument les voies moins fréquentées, rejetant d’emblée les idées reçues. Le Quatuor Bozzini se démarque par un «jeu extraordinaire» (Alex Ross, The New Yorker); il offre à ses auditeurs des prestations brillantes et rigoureuses dans une atmosphère toujours inspirante. Construisant avec soin un répertoire diversifié qui ne cède jamais à la facilité ou aux modes, il a commandé au fil des ans près de deux cents œuvres et en a créé plus de trois cents.

Loué pour son «intense musicalité et son immense sensibilité» (Musicworks, Canada) le Quatuor Bozzini a été qualifié de «l’un des quatuors à cordes les plus audacieux du monde entier» (BandCamp Daily). Il présente annuellement une série de concerts à Montréal et fait des tournées au Canada, aux États-Unis, en Amérique du Sud et en Europe, en plus d’être invité par d’éminents festivals et séries tels que MärzMusik (Berlin), Ultima (Oslo), Huddersfield (Angleterre), Klangspuren (Autriche), Tsuda Hall (Tokyo), Musiekgebouw (Amsterdam), November Music (Pays-Bas), Présences (France), Kortrijk (Belgique), TimeSpans (NY), Porgy&Bess (Vienne) et Other Minds (San Francisco). Attentif au développement de sa discipline, le quatuor soutient également les artistes de la relève avec ses «laboratoires» musicaux, le Composer’s Kitchen, le Bozzini Lab et le Performer’s Kitchen. Il dirige sa propre étiquette de disques, la Collection QB, et a publié des albums prisés par la critique dont plusieurs sont désormais des disques de référence dans le milieu. L’ensemble a également enregistré sur étiquettes Wandelweiser, Another Timbre, Wergo-Deutscher Musikrat, Centredisques et ATMA Classique.

En 2018, le Quatuor Bozzini s’est vu décerner le prix Opus «Interprète de l’année» par le Conseil québécois de la musique (CQM). Finaliste au 28e Grand Prix du CAM (2012), le Quatuor Bozzini a également reçu trois prix Opus du CQM: «Rayonnement à l’étranger» (2007), «Disque de l’année, contemporain» (2004) «Découverte de l’année» (2001). Il est aussi récipiendaire du Prix Étoile-Galaxie de Radio-Canada (2001), du Förderpreis de la Siemens Musikstiftung (2007), du Prix de la critique de disques allemande Choix du trimestre, pour Arbor Vitae (2009) et du Prix Amis de la musique canadienne (2014).