Disappearances

Alvin Lucier

Disappearances a été jouée à Aberdeen, Albi, Borås, Bruges, Groningue, Montréal et Victoria…

Dans Disappearances, quatre instrumentistes à cordes procèdent à des ajustements infimes de justesse, ce qui fait apparaître et disparaître les harmoniques. En commençant à l’unisson, les musiciens soutiennent un long son à l’unisson. Ce faisant, ils prennent conscience des partiels supérieurs produits par le renforcement mutuel du ton unisson. À tout moment, une instrumentiste décide d’augmenter ou de diminuer imperceptiblement sa hauteur de son, ce qui fait apparaître des battements audibles. Il est suivi par un ou plusieurs autres instrumentistes qui font de même. Lorsque l’unisson est suffisamment désaccordé, les partiels supérieurs disparaissent. Les instrumentistes se déplacent alors imperceptiblement vers un autre unisson sur une autre hauteur, ce qui fait apparaître un nouvel ensemble de partiels. Cette procédure est répétée un nombre illimité de fois. Cette œuvre a été composée spécialement pour les étudiants du quatuor à cordes de l’Université Wesleyan et a été jouée pour la première fois par ces derniers dans le Crowell Hall de l’Université Wesleyan, le 20 octobre 1994, dans le cadre du festival Alvin Lucier: Collaborations Festival.

Disappearances

  • Compositeur·trice(s): Alvin Lucier
  • Année de composition: 1994
  • Instrumentation: quatuor à cordes
Vidéos
Disques
Concerts
7 févr 2007
19h00
AllgénClementiJeneyJenningsLucier
En salle
Borås (Suède)
31 mai 2015
20h00
LucierOliveros
En salle
Victoria (Colombie-Britannique, Canada)
5 juin 2015
19h30
Série QB
LucierOliveros
En salle
Montréal (Québec)
28 octo 2016
19h00
FreyLucierScelsi
En salle
Aberdeen (Écosse, RU)
30 octo 2016
14h00
FreyLucierScelsiTenney
En salle
Groningue (Pays-Bas)
24 févr 2019
11h00
Lucier
En salle
Bruges (Belgique)
8 octo 2022
17h00
JohnsonLucier
En salle Entrée libre
Albi (Tarn, France)