Skin

Jim Hiscott

Skin a été jouée à Winnipeg…

Skin parle de proximité, de liens étroits entre les lignes et les hauteurs, de lignes qui se croisent, s’entrecroisent et se chevauchent, de formes qui s’échangent entre instruments. Une métaphore de la proximité du monde social. Les matériaux oscillent parfois autour d’une gamme de sol majeur, dont les rapports harmoniques plus simples représentent une sorte de couche nodale, comme la peau d’une personne peut diviser les mondes complexes extérieur et intérieur. Un point de passage entre une réalité extérieure de beauté et de chaos et un monde intérieur tout aussi vibrant de tissus, de cellules et d’expérience subjective. Le rythme est également un ingrédient important, bousculant les couches où la proximité crée à la fois harmonie et tension, chaleur/claustrophobie et paix/conflit. Ceci étant dit, Skin n’a pas été conçu comme une réponse à l’aliénation et à l’isolement de la pandémie, bien que la vie quotidienne fasse souvent son chemin dans les processus inconscients. Skin a été écrite pour le Quatuor Bozzini, grâce à une subvention du Conseil des arts du Manitoba.

[iii-22]

Création

  • 22 mars 2022, Groundswell — “The Future Ones”, Eckardt Hall — Winnipeg Arts Gallery, Winnipeg (Manitoba, Canada)

Skin

  • Jim Hiscott
  • Année de composition: 2020
  • Instrumentation: quatuor à cordes
Concerts
22 mars 2022
20h00
CheungGarchikHiscottLizéeTagaqWachniak
En salle
Winnipeg (Manitoba, Canada)