Biographie

Simon Martin

  • Rouyn-Noranda, Québec, 1981
  • Compositeur

Né à Rouyn-Noranda (Québec), Simon Martin est un compositeur et producteur de musique de concert contemporaine. Directeur-fondateur de Projections libérantes (2011), il compte à ce jour quatre productions:

  • Hommage à Leduc, Borduas et Riopelle (2012) fut présentée devant quelques 800 spectateurs lors de 8 concerts en plus de faire l’objet d’une diffusion par la radio publique nationale (ICI Musique, 2014) et d’une production discographique (DAME/Collection QB, 2015) finaliste pour le prix Opus Disque de l’année — musique moderne, contemporaine.
  • Musique d’art pour quintette à cordes (2015) fut créée dans le cadre du Festival Montréal/Nouvelles musiques avant d’être reprise à Dresde (Festspielhaus Hellerau, 2016), Québec (Erreur de type 27, 2017) et Montréal (Suoni Per Il Popolo/Le Vivier, 2018) en plus de faire l’objet d’une diffusion par la radio publique allemande (Deutschlandfunk, 2017) et d’une production discographique à paraître (DAME/Collection QB, 2018).
  • Musique d’art pour cor, trombone, tuba et électronique (2017) fut créée en co-diffusion avec Le Vivier et interprétée par l’ensemble berlinois Zinc & Copper. L’œuvre fut finaliste pour le prix Opus — Création de l’année (2016-2017).
  • Musique d’art pour violon, alto, violoncelle, contrebasse et électronique sera créée par l’Ensemble Musikfabrik le 24 février 2019 dans le cadre du Festival Montréal/Nouvelles musiques.

À la suite des compositeurs étatsuniens Harry Partch, La Monte Young et James Tenney, la musique de Simon Martin focalise avec de plus en plus d’acuité sur l’intonation naturelle. Par ses œuvres-concert, toujours empreintes de dramatisme, il préserve une part de l’ambition des grandes formes du postromantisme allemand.

Simon Martin est lauréat du prix Opus — Compositeur de l’année (2016) assorti d’une bourse de 10 000 $ du Conseil des arts et des lettres du Québec.

[xi-18]

Disques

  • Une visite de l’exposition Leduc, Borduas et le paysage de Saint-Hilaire, présentée en 2005 par le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, a suscité chez moi l’envie de composer des œuvres en hommage à ces deux peintres ainsi qu’à Riopelle…
  • Un vibrant portrait à la fine pointe de la nouvelle musique canadienne…