Œuvre

Notes de programme

Cette fugue est la cinquième d’une série de douze que je souhaite composer au cours de ma vie, soit environ une fugue aux quatre ans, la première ayant été écrite en 2002. Elles sont comme autant d’entrées dans un journal stylistique, des aperçus de mes préoccupations musicales. En ré-imaginant la forme de la fugue à chaque fois, je cristallise ma pensée musicale dans sa forme la plus technique, laissant de côté la poésie et me prêtant au jeu de l’abstraction. L’écriture de ces pièces me permet de mettre l’accent sur la forme pure, à travers une large conception de ce qu’une «fugue» pourrait être.

Cette fugue particulière est lente, et se déroule à la manière de sa manifestation baroque la plus typique. Un sujet est présenté, suivi par un contresujet contrastant; deux épisodes étendent et développent des idées contenues dans la paire originale sujet/contresujet; une section en stretto cumule les énonciations du sujet; une coda clos la pièce. Toutes les sections sont distillées à leur longueur minimale, et la fugue ne compte que deux «voix».